Interface connectée - contact improvisation

27-31 December 2017

Rennes, France

Jerome d'Orso

info@incidence-contactimpro.fr

https://incidence-contactimpro.fr/

Pour les improvisateurs en situation de danse contact, un rêve idéale pourrait être que les systèmes nerveux des différents partenaires soit directement connectés. Les auteurs de sciences fictions ont souvent décrits des espèces extra-terrestres dont les individus fonctionnent, peut-être par transmission télépathique, comme une seule entité. Ce qui arrive à l’un est instantanément connu de tous. Les visions utopiques de ces auteurs ont pu suggérer des aspirations proches de certaines voix spirituelles (chacun fait partie d’un tout plus vaste), alors que les visions les plus cauchemardesques ont pu symboliser la critique d’un enfer communautariste tout en faisant l’éloge de l’individualité.

Plus proche d’une réalité pragmatique, l’observation des bancs de poissons, ou des oiseaux migrateurs en formation, peut nous inspirer des possibles quant à la reconnaissance prompte et précise des mouvements et des directions entre les partenaires.

Ainsi, avec en ligne de mire cette situation idéalisée d’une interconnexion entre nos systèmes nerveux, je vous propose d’explorer les moyens que nous avons pour affiner, préciser, nuancer, notre capacité à faire dans l’instant, œuvre commune dans le contact improvisation. Bien en amont de toute espèce d’extralucidité, nos « simples » sens. Touché, écoute, bien entendu, mais aussi regard, et lecture. Savoir lire, dans l’autre comme en soi-même, les rythmes corporels, les situations de poids, les supports, les opportunités de mouvement et d’adaptation, les forces architecturales en présence sur lesquelles on peut compter pour anticiper, participer, et finalement poursuivre un flow commun.

Je souhaite m’appuyer  sur la transmission de certaines notions chères à l’Axis Syllabus qui, en tant qu’approche systémique et holistique du corps humain en mouvement, pourra nous servir de plateforme partagée pour qu’en toute situation, nous puissions faire le choix de l’intégrité fonctionnelle, de l’aisance, et de la liberté individuelle.